Système de notification

Nous venons de mettre en place un système de notification.

Le principe est simple :

Vous pouvez faire passer le test de personnalité à une autre personne et obtenir immédiatement ses résultats.

Il y a 2 types de code :

  • Avec avertissement : La personne qui utilise le code est avertie que les résultats vous seront envoyés.
    De plus, vos propres résultats apparaîtrons sur sa fiche.
  • Sans avertissement : Pour une utilisation professionnelle.
    La personne n’est pas avertie que ses résultats vous sont immédiatement envoyés. L’objectif est de limiter les tentative de « fraude », c’est-à-dire la tentation de faire plusieurs tests avant de vous donner les résultats les plus favorables

Trouver le Grand Amour

C’est l’été, c’est les vacances…

Vous n’imaginez pas le nombre de personnes qui font des tests de personnalité juste pour passer le temps, parce qu’ils s’ennuient fermement au travail et qu’ils ont un léger doute sur leur santé mentale.

Certes, ce n’est pas notre métier que de faire des tests genre « suis-je fait pour l’amour », « suis-je prêt à maigrir », « suis-je intelligent, beau et promis à la gloire » etc.

Mais là, au détour d’une conversation avec un jeune homme de notre équipe, qui dans un moment de relâchement nous a confié les affres de sa solitude, nous lui avons développé un outil « comme dans les magazines », mais avec des vrais chiffres.

L’objectif était de lui redonner espoir sur ses possibilités de trouver la personne idéale en cherchant dans notre base de données selon ses critères. Ainsi,  l’outil calcule le pourcentage de personnes susceptibles d’être son « Grand Amour ».

Dès le premier essais, il est tombé à moins de 2%, tous métiers confondus. Autant vous dire que nous nous sommes tous regardé un peu embarrassés. 2% c’est peu. 2% c’est pas gagné …

Du coup, trouvant cet outil plutôt amusant, nous avons décidé de le mettre en ligne.

Pour le recrutement et les RH, vous aurez compris qu’il est possible de détourner l’utilisation de l’outil évidemment …

Alors n’hésitez pas regardez vos chances de Trouver la personne idéale

 

PS: oui, nous stockons toutes les requêtes pour une étude ultérieure 

 

 

Nous ouvrons un accès gratuit à la base de donnée

131 questions, c’est beaucoup.

Nous n’en finissons pas de découvrir des corrélations.

Aussi, nous avons décidé d’ouvrir la porte à la création de scores selon les idées et intuitions des uns et des autres.

La génération des moyennes se fait sur les 2000 derniers tests de personnalité.

2 raisons à cela :

  1. Cette limite permet de préserver le temps de calcul de notre serveur. A partir de 10 000, il faut 5 secondes de calculs…
  2. Cette limite ne permet pas d’aller complètement au fond de l’analyse et nous préserve du vol de données.

Mais par tous les Freud ! Qu’est-ce que c’est amusant à utiliser !

Essayez !

http://www.fichedepersonnalite.com/accesbase

Comptage de la base de donnée exploitable

Un petit aperçu des données disponibles

Sur 647 141 observations (FR,CH,BE,QC) et plus de 130 questions par observation :

Par année : 

  • 2001   : – de 20000
  • 2002 : + de 20000
  • 2003 : + de 20000
  • 2004 : + de 20000
  • 2005 : + de 20000
  • 2006 : + de 20000
  • 2007 : + de 20000
  • 2008 : + de 20000
  • 2009 : + de 20000
  • 2010 : + de 20000
  • 2011 : + de 20000
  • 2012 : + de 20000
  • 2013 : – de 20000 (pénalité google)
  • 2014 : + de 20000 probalement

Par genre :

  • Femme : 404181   soit  62,5 %
  • Homme : 242960   soit  37,5%

Par âge :

0-16 88304 13.6
16-18 109005 16.8
18-25 282886 43.7
25-35 95491 14.8
35-45 43710 6.8
45-55 21212 3.3
55+ 6533 1.0

Par CSP :

NS 31086
Cadres informatiques 11810
Cadres autres secteurs 30841
Chefs d’entreprise 6329
Professions liberales 9805
Professions intellectuelles, artistiques 11485
Chercheurs ou medecins des hopitaux 3132
Enseignants ou personnels de la sante 18195
Etudiants 195691
Collegiens Lyceens 162600
Agriculteurs exploitants 2876
Ouvriers spe ou agricoles 9649
Artisans 4863
Commercants et assimiles 9251
Employes (informatique, telecoms) 11966
Employes de la fonction publique 27450
Employes des entreprises 57167
Retraites et pre-retraites 2117
Chomeurs et inactifs 40828

Outil « hors normes »

Il nous manquait un outil permettant une vision brute et précise.

Brute dans le sens : hors de toute interprétation.

Précise dans le sens : au niveau des réponses singulières.

Cet outil permet aux utilisateurs de lister les questions pour lesquelles il a répondu à l’opposé de la moyenne. Plus que cela, il peut choisir la moyenne de comparaison, soit par Âge/sexe, soit par CSP.

Les résultats sont particulièrement étonnant car les moyennes diffèrent largement suivant la qualification.

Au niveau de l’interprétation, cela permet de repérer les questions pour lesquelles le sujet est susceptible de choqué la moyenne des personnes, en bien ou en mal. C’est-à-dire, les thèmes sur lesquels l’utilisateur est en décalage.

Leader ou pas

Et voilà de quoi réfléchir…

Le facteur le plus corrélé, quelles que soient les méthodes de l’analyse factorielle, est un groupe de questions qui reflètent le leadership dans le sens « obéir/commander », comme les animaux.

Il est assez incroyable que l’analyse mathématique, hors théorie, nous sorte ce facteur comme étant le premier.

Une deuxième passe nous a permis de segmenter 4 variations/angles. Les résultats sont étonnants !

Nous avons mis en place cette dimension, que nous appelons « Alpha » et ces 4 variations. D’emblée, il y a d’énormes différences quand on sort les moyennes par CSP.

L’évident se vérifie en chiffres : Les CSP+ ont des moyennes largement supérieures au CSP- ,
Les hommes par rapport aux femmes, les 35-45 par rapport aux autres âges. etc.

De quoi faire de jolies publications.

Analyse factorielle

Après 14 ans d’accumulation de données, nous avons décidé d’épurer la base en enlevant tous les non-francophones, tous les résultats au temps impossible, etc.

Le résultat est une base de donnée propre et exploitable de plus de 650 000 observations.

La boite de pandore !

Nous commençons un long travail d’analyse de données avec cet angle particulier : Lancer des analyses factorielles géantes impliquant toutes les observations et toutes les questions…

Les résultats sont prometteurs.

 

 

Ajout de recherche de profils similaires

Nous nous sommes posé la question suivante : Combien de personnes se ressemblent ?

Aussi, l’algorithme est simple :

  1. Recherche sur les 100 000 derniers sujets des mêmes résultats sur les 9 axes majeurs.
  2. Recherche sur les 100 000 derniers sujets des  résultats +-5 points sur les 9 axes majeurs.

Il semble que pour la recherche exacte, il est très rare qu’il y ait un seul identique.

Par contre, pour les recherches +-5points, cela va de 0 à 50 sujets ressemblants.

 

Troubles de la personnalité

Après beaucoup d’hésitation, nous rendons disponibles 3 marqueurs de traces de trouble de la personnalité : Traces de dépression , de troubles paranoïaques et de troubles schizoïdes.

Nous désactivons ces indicateurs pour les sujets de moins de 18 ans. Cela nous semble plus prudent étant donné la propension des « jeunes » à se faire des idées…

Notre décision est fondée sur une réflexion :

– l’utilisateur est seul devant son écran.
– la prise de conscience d’un trouble générateur de souffrance est parfois difficile à admettre.
=> S’il y a une possibilité pour que, le fait qu’un test de personnalité indique un trouble amène le sujet à effectivement se poser la question de consulter un professionnel, alors, il faut le faire.