L’estime de soi selon l’âge et la culture

L’estime de soi est l’évaluation subjective de la valeur de la personne selon elle-même.

Ce sujet de la personnalité humaine est très étudié dans le cadre de la psychologie sociale moderne. Ces études ont dégagé des évidences :

  1. Les hommes tendent à avoir une plus haute estime d’eux-mêmes que les femmes.
  2. De l’adolescence à l’âge adulte, l’estime de soi augmente.

Ces deux règles sont établies.

Mais si les règles sont constatées, cela ne les explique pas pour autant. Autrement dit, pourquoi les hommes ont-ils une plus haute estime d’eux-mêmes et qu’est-ce qui fait qu’elle augmente avec l’âge ? Et surtout, est-ce vrai partout ?

Cette étude est particulièrement intéressante. Il est question de comparer l’évolution de l’estime de soi sur 48 pays et corrélée à plusieurs autres facteurs.

Les résultats sont édifiants. L’estime de soi est dépendante de la culture et du contexte socio-économique. Une des hypothèses est que dans certaines cultures les différences homme/femme sont de sorte que cela oblige les personnes à se conformer à des stéréotypes. Une autre hypothèse se base sur l’importance de l’attractivité du physique des femmes dans les cultures de l’ouest et donc de l’influence de cette pression culturelle sur l’estime de soi des femmes.

Bref, il apparaît clairement que l’estime de soi est liée systématiquement à des facteurs multiples : socioéconomiques, sociodémographiques, culture de l’égalité des sexes entre autres.

Retenons donc que cet aspect de la personnalité humaine ne peut définitivement pas être expliqué par un facteur uniquement interne. Plus que cela, que toute modélisation théorique des fonctionnements de « l’estime de soi » devra obligatoirement prendre en compte la relativité du contexte culturel pour être viable.

Ainsi, la valeur que vous vous donnez est largement dépendante de votre contexte culturel, éducation, etc.

Source : Age and gender differences in self-esteem—A cross-cultural window. 

Laisser un commentaire