Signes astrologiques et personnalité : Enquête sur la vérité chiffrée

Voici 4 ans que nous collectons pour chaque test de personnalité réalisé le signe astrologique des personnes. Le but ? Voir s’il y a effectivement des corrélations, des influences, des incidences.

En toute honnêteté, nous pensions que les résultats seraient vite analysés faute d’écarts significatifs. Raté ! Il y a clairement des écarts entre signes sur certaines questions, et cela en pose beaucoup.

De quoi parlons-nous ? Notre échantillon (base de donnée) contient pour cette étude 80 000 personnes, adultes de nationalité française,  qui ont fait notre test depuis 2014 et répondues à plus de 140 questions.

Voici le comptage (par ordre alphabétique) :

  • Balance : 6564 (2505 H + 4059 F)
  • Bélier : 6680 (2707 H + 3873 F)
  • Cancer : 7126 (2854 H + 4272 F)
  • Capricorne : 6124 (2395 H + 3729 F)
  • Gémeaux : 7058 (2774 H + 4284 F)
  • Lion : 7001 (2743 H + 4258 F)
  • Poissons : 6319 (2594 H + 3725 F)
  • Sagittaire : 6315 (2505 H + 3810 F)
  • Scorpion : 6747 (2617 H + 4130 F)
  • Taureau : 7138 (2855 H + 4283 F)
  • Verseau : 6211 (2428 H + 3783 F)
  • Vierge : 6815 (2711 H + 4104 F)

Une de nos hypothèses était que s’il y a un écart, il était peut-être en fonction de la saison et du climat.

Nous avons donc dû nous intéresser aux principes fondamentaux de l’astrologie occidentale et ses signes du zodiaque  (https://fr.wikipedia.org/wiki/Signe_du_zodiaque)

Pour ce premier article, nous nous contenterons de la segmentation par genre (homme/femme) ; nous approfondirons plus tard, l’âge et surtout les catégories socioprofessionnelles.

Méthode : pour chacune des questions, nous avons comparé la moyenne minimum et maximum par signe et genre.

Partie 1 – Les plus gros écarts :

« Je réfléchis avant d’agir » (0.33 Femmes)

Tableau des écarts par rapport à la moyenne générale des réponses.

Femmes Hommes
Bélier              0.24 Bélier              0.07
Sagitaire              0.06 Sagitaire              0.05
Gémeaux              0.01 Scorpion              0.03
Scorpion              0.01 Poissons              0.03
Lions              0.00 Lions              0.01
Poissons –            0.00 Balance –            0.01
Verseaux –            0.01 Gémeaux –            0.01
Cancer –            0.02 Cancer –            0.02
Balance –            0.03 Verseaux –            0.02
Capricorne –            0.05 Taureau –            0.02
Taureau –            0.06 Vierge –            0.04
Vierge –            0.09 Capricorne –            0.06

Pour une note allant de 1 à 4, il y a un écart de 0.33 pour le groupe des Femmes de signe Bélier sur cette question avec celle du signe Vierge (le minimum).
Autrement dit, les femmes Bélier sont celles qui réfléchissent le moins avant d’agir comparées à celles du signe Vierge, qui de tous les signes, sont celles qui donc réfléchissent le plus.

Est-ce que cela correspond à la définition courante de ces signes ?

Le Bélier est signifié comme « l’impulsion, la virilité (c’est le principal signe de Mars), l’énergie, l’indépendance et le courage. » (Wikipedia) et la Vierge comme « sérieux, consciencieux, scrupuleux, réservé, sceptique, méthodique, »

Il semble qu’aucun autre signe n’ait ces valeurs en aspect principal.

Aussi, nous pouvons conclure que sur ces 2 extrêmes, la question a du sens par rapport aux signes.

Est-ce aussi signifiant pour le groupe des Hommes ?

Chez les Hommes aussi, le Bélier est le signe qui représente la moyenne la plus forte, par contre l’écart maximal est nettement plus faible (0.13 au lieu de 0.33) et le signe minimal n’est pas la Vierge mais le Capricorne (bien que le signe de la Vierge soit l’avant-dernier)
Le signe du Capricorne est décrit comme ayant particulièrement des traits de personnalité comme « la patience, la persévérance, la prudence  ».

Nous noterons que les 2 premiers sont les mêmes chez les hommes et chez les femmes.

Nous noterons aussi qu’il n’y a pas de rupture aussi flagrante que chez les femmes.

Qu’en conclure ?

Nous constatons que, sur la question « Je réfléchis avant d’agir », les femmes adultes françaises se réclamant du signe zodiacal du Bélier répondent significativement plus par la négative que celle du signe de la Vierge.

Cet écart est nettement moins significatif chez les hommes bien que le groupe des Béliers soit aussi le groupe qui « réfléchis le moins » comparé aux autres signes.

« Je suis souvent indécis » (0.33 Femmes)

Tableau des écarts par rapport à la moyenne générale des réponses.

Femmes Hommes
Bélier              0.09 Capricorne              0.07
Capricorne              0.07 Sagittaire              0.05
Scorpion              0.05 Bélier              0.05
Lions              0.05 Verseaux              0.04
Taureau              0.04 Taureau              0.03
Vierge              0.03 Cancer              0.00
Sagittaire              0.03 Vierge –            0.00
Verseaux              0.02 Poissons –            0.01
Cancer              0.01 Gémeaux –            0.01
Poissons –            0.03 Lions –            0.02
Gémeaux –            0.06 Scorpion –            0.03
Balance –            0.24 Balance –            0.15

Pour cette question qui révèle aussi un écart important, il apparaît clairement que le groupe des Femmes de signe Balance répond significativement « oui » comparé aux autres signes zodiacaux.

Cet écart est moins marqué, mais tout aussi contrastant, dans le groupe des Hommes.

Est-ce que cela correspond à la définition courante de ces signes ?

Voici la description du signe de la balance selon wikipedia : « l’équilibre (…) ce point central, à égale distance duquel s’égalisent les deux plateaux du moteur et du frein, de l’élan et de la retenue, de la spontanéité et de la réflexion, de l’abandon et de la crainte, de l’appel et du recul devant la vie. « 

Selon cette définition, nous pouvons estimer que l’indécision est une caractéristique qui correspond plutôt au sens clivant de cette question.

Qu’en conclure ?

Nous constatons que, sur la question « Je suis souvent indécis », les femmes adultes françaises se réclamant du signe zodiacal de la Balance répondent significativement plus par l’affirmative que les autres signes.

Cet écart est nettement moins significatif chez les hommes bien que le groupe de la Balance soit aussi le groupe qui « est souvent indécis » comparé aux autres signes.

Analyse

Il reste beaucoup de questions à étudier, mais ces 2 premières sont celles qui marquent les plus gros écarts.

Etant donné la taille des échantillons (4000+ pour les femmes et 2500+ pour les hommes par signe) nous écartons la possibilité que ce soit une erreur de données.

Plusieurs hypothèses :

  1. La disposition des étoiles a, sur certains aspects, une incidence réelle sur des traits de personnalitéNous n’avons aucun commentaire sur cette hypothèse qui présuppose une connaissance établie, clivante et universalisable de chacun des signes pour être en mesure de les relier à une somme de questions. Faute de cette connaissance, nous en resterons à une simple perplexité d’ignorant.
  2. Les traits caractéristiques des signes zodiacaux sont culturellement inscrits dans les traits de personnalités des individus.Est-ce qu’à force de répéter « Ah tu es du signe de la Balance ! Toujours entre le oui et le non ! » depuis l’enfance de l’individu, il y aurait un effet de naturalisation de la personne, se conformant petit à petit à l’injonction de sa nature zodiacale ? »Comme maman me le dit souvent : « T’es Bélier, t’es un fonceur ! »…
  3. En posant la question du signe zodiacal avant le questionnaire, les individus subissent une sorte d’amorçage sémantique les amenant à répondre conformément à leur signe.Ce n’est que très récemment que nous avons déplacé le questionnaire optionnel des signes zodiacaux après le questionnaire du test de personnalité. Nous estimons donc possible que pendant toutes les années où cette déclaration se faisait avant le test, les personnes aient subi un « biais » et, reconnaissant dans une des questions le trait caractéristique de leur signe zodiacal, aient été influencées.

Notre avis

Nous pensons que l’hypothèse 2 est la piste la plus probable.

Autrement dit, nous pensons que les caractéristiques principales des signes zodiacaux sont culturellement inscrites dans la société française et que ces caractéristiques sont naturalisantes pour les individus, c’est-à-dire que les individus sont induits à se conformer aux caractéristiques majeures de leur signe.

Plus généralement, l’importance de la culture et des idées culturellement admises comme « véritables » sont souvent négligées comme facteur d’influence sur les caractéristiques psychologiques des individus. Or, comme nous en parlions dans un article précédent sur « l’estime de soi » à travers le monde, il est clairement établi que d’une culture à une autre beaucoup de comportements varient.

Plus généralement, si depuis son enfance un individu est associé à une caractéristique par l’ensemble de la société et de ses proches, il y a fort à parier qu’il sera régulièrement amené à se conformer, malgré lui, à cette caractéristique, à cette façon d’être. Notez que ce n’est pas forcément un mal.

Ce n’est pas une surprise… à moins, évidemment, qu’en l’occurrence, que nous nous trompions et que ce ne soit juste qu’une histoire de gros cailloux alignés dans l’espace …

Quoi qu’il en soit des explications, nous constatons que sur les questions « je réfléchis avant d’agir » et ‘je suis souvent indécis », les signes zodiacaux ne sont pas égaux.

Si une femme française vous dit qu’elle est de signe Bélier, les probabilités qu’elle estime qu’elle « agit souvent sans réfléchir » sont plus fortes que si elle est du signe de la Vierge. Idem pour un homme.

Si une femme française vous dit qu’elle est de signe de la Balance, les probabilités qu’elle estime qu’elle « est souvent indécise » sont plus fortes que si elle est d’un autre signe. Idem pour un homme.

Mais attention ! Ce n’est pas parce qu’une personne pense qu’elle « agit souvent sans réfléchir » que c’est effectivement le cas. Tout comme un « complexe » physique (mon nez est trop grand), il est tout à fait possible que les caractéristiques zodiacales soient une sorte d’explication cristallisante sur des comportements dont la fréquence est en réalité tout à fait normale. C’est juste que les personnes concernées le constatent plus facilement.

Aussi, à force de répéter que les Béliers « foncent sans réfléchir », certaines personnes de signe Bélier remarqueraient plus souvent les moments où elles ont « foncé sans réfléchir » et donc se persuaderaient plus facilement que c’est un trait de leur personnalité. Pire, il y a souvent une personne pour le pointer : « Ah ouai mais t’es Bélier, c’est normal »…

Nous continuerons cette enquête sur d’autres questions qui se démarquent avec des écarts de moyenne significatif en faisant confiance à notre bonne étoile sur les conclusions auxquelles cela va nous mener !

A suivre…

3 réflexions au sujet de « Signes astrologiques et personnalité : Enquête sur la vérité chiffrée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*