Signes astrologiques et personnalité : Enquête sur la vérité chiffrée – Partie 3

La série d’articles continue !

Partie 1  (contiens le comptage des échantillons) et Partie 2

Nous avons jusqu’à présent constaté que :

  • Les personnes du signe  du Lion  répondent significativement plus par l’affirmative à « J’aime avoir du prestige »
  • Les personnes du signe du Bélier répondent significativement plus par la négative à « Je réfléchis avant d’agir »
  • Les personnes du signe Balance répondent significativement plus par l’affirmative à « Je suis souvent indécis »
  • Les personnes du signe du Cancer répondent significativement plus par l’affirmative à « Je pense que la lune a une influence sur mon humeur »

Continuons sur d’autres signes/questions

« J’ai une rancune persistante » (0.15 femmes)

Voici les résultats des écarts :

Femmes Hommes
Sagittaire              0.06 Sagittaire              0.05
Bélier              0.06 Balance              0.04
Vierge              0.05 Poissons              0.04
Poissons              0.04 Gémeaux              0.03
Gémeaux              0.04 Bélier              0.03
Balance              0.03 Vierge              0.02
Verseau              0.03 Taureau –            0.01
Capricorne –            0.02 Verseau –            0.02
Lions –            0.04 Lions –            0.02
Taureau –            0.05 Capricorne –            0.02
Cancer –            0.06 Cancer –            0.04
Scorpion –            0.09 Scorpion –            0.07

Nous notons un écart faible mais en rupture pour le signe du Scorpion, et un opposé identique avec le signe du Sagittaire

Wikipédia nous indique :

Scorpion : « démolition, révolte, Symbole à la fois de résistance, de fermentation et de mort, de dynamisme, de dureté et de luttes »

Sagittaire : « expansion, principe, Symbole du mouvement, des instincts nomades, de l’indépendance et des réflexes vifs »

Autant cela pourrait avoir du sens pour le Scorpion d’être rancunier, autant pour le Sagittaire, l’absence de rancune persistante, nous paraît moins évidente comme une caractéristique de personnalité correspondante.

Nous constatons que les hommes et les femmes de signe Scorpion affirment notablement plus souvent que les autres avoir une rancune persistante.

Nous prenons note que les hommes et les femmes Sagittaire s’affirment tous les deux comme ayant le moins de rancune persistante, mais ce classement et cet écart sont trop faibles pour être retenus.

 » J’ai horreur de ce qui est habituel et prévu d’avance  » (0.16 femmes)

Femmes Hommes
Taureau              0.07 Vierge              0.04
Capricorne              0.07 Capricorne              0.03
Cancer              0.04 Balance              0.02
Vierge              0.04 Lions              0.02
Scorpion              0.01 Scorpion              0.01
Lions              0.01 Taureau              0.01
Balance –            0.01 Cancer –            0.01
Poissons –            0.04 Poissons –            0.01
Bélier –            0.04 Sagittaire –            0.01
Sagittaire –            0.04 Bélier –            0.02
Verseaux –            0.06 Gémeaux –            0.04
Gémeaux –            0.08 Verseaux –            0.06

Nous notons un écart en rupture pour le signe des Gémeaux chez les femmes et un petit écart pour les Verseaux du coté des hommes.

Rien de notable à l’opposé.

Wikipédia nous indique :

Gémeaux : « dispersion, versatilité, le goût du jeu, l’agrément de l’exercice des idées et du commerce de l’esprit, l’envol de l’intelligence. »

Verseaux : « œuvre pour tous, fraternité, l’être libéré dans le feu de la puissance prométhéenne, en vue de se dépasser. (…) l’altruisme. Il existe aussi un Verseau uranien, prométhéen, qui est l’être de l’avant-garde, du progrès, de l’émancipation, de l’aventure »

Nous retiendrons donc seulement que cela peut correspondre, pour les femmes, au groupe des gémeaux, mais que la correspondance est nettement moins évidente pour les Verseaux.

Aussi, nous constatons que les femmes du signe des Gémeaux affirment notablement plus souvent que les autres qu’elles détestent ce qui est habituel.

Nous notons aussi que cela est vrai pour les hommes du signe du Verseau, mais que cela n’a pas un sens évident.

 

Analyse et discussion

De toute évidence, les écarts sont moins marqués et l’interprétation plus complexe, plus perplexe.

Nous notons malgré tout quelques ruptures de linéarité des écarts, assez pertinentes pour les signes du Scorpion et des Gemeaux.

Nous notons aussi et surtout que la différence d’effet entre les hommes et les femmes est plus marquée.

Cela nous conduit à considérer que notre hypothèse de la conformité à  l’influence culturelle comme une piste valable.

En effet, la presse féminine est, a priori, nettement plus sujette à parler d’astrologie que celle des hommes. Aussi, il nous parait pertinent que l’influence culturelle soit notablement plus forte sur ce sujet.

Il reste des signes, il reste des questions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*